thé puerh

Thé Pu-erh : stockage humide et stockage à sec

Le Pu-erh est originaire de la province du Yunnan (en Chine) qui présente un climat sec caractéristique. Par conséquent, les thés Pu erh traditionnels ont été stockés dans un environnement sec.

Lorsque le Pu-erh a gagné en popularité dans le Guangdong par le passé, de nombreux habitants ont commencé à investir et à stocker du thé Pu-erh. Il est vite devenu évident que le stockage du Pu-erh dans un climat plus humide du Guangdong donnait des saveurs et des arômes complètement différents au fil du temps.

Comme il y a beaucoup de commerce de galettes de Pu-erh (plus d’informations sur ce site web) entre les amateurs de thé, il est évident que l’acheteur veut savoir s’il s’agit d’une gallette « stockée par voie humide ou sèche ». C’est ainsi que ces termes sont devenus partie intégrante du vocabulaire de base du Pu-erh.

Impact du stockage sur le goût

En général, le thé Pu-erh stocké dans un environnement plus humide vieillit plus vite. Cela est dû à une plus grande activité microbienne. En cas de stockage humide, la couleur des feuilles de Pu-erh cru s’assombrit plus rapidement et obtient parfois une couleur légèrement brunâtre, semblable à celle d’un Pu-erh mûr.

Lorsque l’humidité supprime l’astringence, la liqueur du thé devient plus épaisse, plus lisse et plus sucrée. Cependant, il y a un risque : si le gâteau est stocké dans un environnement humide et mal ventilé, il y a un risque que des moisissures commencent à apparaître et que les gâteaux deviennent inconsommables. En revanche, si les gâteaux sont stockés à sec, la liqueur de thé sera un peu plus fine et plus astringente. Le goût est plus complexe et l’arôme est plus prononcé.

Il convient de noter que le fait qu’un gâteau soit stocké dans un endroit au climat humide ne signifie pas nécessairement que le thé est « stocké par voie humide ». Par exemple, en Chine, de nombreux salons de thé se trouvent dans de grands centres commerciaux climatisés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Ainsi, bien que le climat extérieur soit humide, le climat intérieur est très sec.

Quel stockage choisir ?

Comme vous pouvez le lire ci-dessus, les différentes méthodes de stockage peuvent affecter le vieillissement du thé. Il n’y a donc pas de bonne ou mauvaise méthode de stockage. Cela dépend vraiment de la saveur que vous préférez. On peut presque considérer qu’il s’agit de deux catégories distinctes, et le choix de la conservation est un critère de qualité direct.

D’une manière générale, on recommande une conservation à sec, surtout si vous avez de la patience. L’autre avantage est qu’il n’y a pratiquement aucun risque d’apparition de moisissures. Si le buveur de thé pu erh débutant apprécie davantage le stockage humide au début, l’amateur de thé plus expérimenté finira par aimer les gâteaux stockés à sec pour leur saveur et leurs arômes complexes. Lorsque vous décidez d’investir dans des gâteaux pour un stockage à long terme, les gâteaux stockés à sec ont généralement plus de chances de voir leur prix s’apprécier avec le temps. En revanche, si vous souhaitez les stocker par voie humide, nous on recommande de les acheter pour une consommation immédiate.

Le Pu Erh mûr

En raison de la rareté du Pu-erh brut correctement vieilli, une nouvelle méthode appelée « wet piling » a été mise au point dans les années 70. Cette méthode peut être considérée comme une version extrême du stockage humide.

Les feuilles de thé brut Pu-erh (mao cha) étaient empilées, humidifiées avec de l’eau et recouvertes d’un tissu en lin dans une pièce où l’humidité et la température étaient élevées mais contrôlées. Cela entraînait un vieillissement extrêmement rapide, créant une nouvelle catégorie de thé appelée thé Pu-erh mûr (shou/shu). Il ne doit donc pas être confondu avec un Pu-erh cru stocké par voie humide, bien qu’il puisse être considéré comme une excellente alternative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *