4 idées pour gérer le stress pendant la rédaction d’un essai

Vous avez une dissertation à rédiger. Vous savez depuis un certain temps que vous devez rédiger cette dissertation, mais vous l’avez (en quelque sorte) négligée. Vous n’avez pas suivi le travail jusqu’au bout, et la date limite approche et la pression vous écrase.

En fait, le stress est si intense qu’il vous empêche d’être productif et de vous concentrer sur votre travail.

Arrêtez. Vous pouvez vous arrêter là.

La meilleure méthode pour gérer le stress est de l’empêcher de se manifester au départ. Le stress est généralement la conséquence d’une planification insuffisante, d’une préparation inadéquate et d’une mauvaise organisation. Tout cela peut être complètement évité !

En attendant, nous allons voir comment vous pouvez devenir plus organisé à l’avenir. Cet article vous aidera à surmonter le stress qui vous empêche de rédiger votre essai avec l’aide d’une autre personne. (Voir l’article suivant 10 signes que votre adolescent est stressé)

1. Applications

La pleine conscience peut être une merveilleuse méthode pour réduire le stress. La pratique de la pleine conscience n’est pas seulement incroyablement relaxante, c’est aussi un type d’entraînement cérébral, car elle aide à développer votre concentration et votre attention. Il existe de nombreuses applications qui peuvent vous aider à pratiquer la pleine conscience, notamment l’application Headspace qui propose aux utilisateurs des méditations guidées ainsi que des visualisations.

Breathe2Relax est une application qui a été créée pour aider les utilisateurs à maîtriser la respiration diaphragmatique. Il est important de pouvoir respirer de manière contrôlée et de réguler sa respiration, ce qui est essentiel pour gérer le stress. La respiration diaphragmatique aide à réduire les hormones du stress que sont le cortisol et l’adrénaline, tout en libérant l’hormone qui vous fait vous sentir bien, la sérotonine. Mais ce n’est pas tout, elle améliore également la concentration et la clarté grâce à l’augmentation du flux sanguin vers le cerveau.

Voir aussi :  Sept conseils ayurvédiques pour réduire naturellement le stress

Combinez la respiration diaphragmatique et la pleine conscience et vous serez frais comme un gardon en un clin d’œil !

2. Jeux

Lorsque le stress est intense, il est nécessaire de le laisser partir physiquement. Même si vous n’explosez pas parfois physiquement, la tension mentale nécessite une expiration afin de maintenir un bon bien-être physique et mental.

Participer à des sports d’équipe physiques comme le football, le rugby ou le netball est un excellent moyen d’évacuer la tension et le stress. Les activités physiques et l’exercice génèrent des endorphines dans le cerveau, qui sont des analgésiques naturels, permettant à l’utilisateur de se sentir détendu et de mieux dormir.

L’exercice ne libère pas seulement des substances chimiques qui procurent un sentiment de bien-être, mais le fait d’être entouré de personnes qui poursuivent un objectif commun peut procurer un sentiment d’appartenance, qui peut à son tour contribuer à réduire les symptômes liés au stress. Parfois, le fait de réaliser que vous n’êtes pas le seul et que vous n’êtes pas la seule personne à laisser une dissertation s’empiler sur votre tête peut vous aider à vous remettre sur les rails et à être prêt pour la prochaine tâche.

3. Activités

Certaines personnes trouvent que le respect d’un programme est essentiel pour les aider à éviter le stress. Dans la routine, il faut prévoir du temps pour des activités de loisirs qui ne sont pas directement liées au travail de rédaction. Vous avez envie de vous promener dans les bois ? Intégrez-la à votre routine ! Peut-être une petite baignade ou une visite des musées ? Inscrivez-les tous les deux dans votre journal !

Voir aussi :  Les 12 principaux problèmes de santé liés au stress

Sachez que vous ne voulez pas surcharger votre emploi du temps avec trop d’activités supplémentaires qui vous empêcheraient de terminer votre travail. Lorsque vous planifiez des activités supplémentaires, assurez-vous de savoir quelles sont vos priorités pour la semaine.

Planifiez votre semaine en prévoyant d’abord les tâches les plus importantes. Ensuite, en travaillant à rebours à partir de celles-ci, que faut-il faire pour que ces tâches soient menées à bien ? Prévoyez du temps dans votre emploi du temps, et puis c’est parti – planifiez des activités que vous savez que vous allez aimer.

4. Alimentation

Il est essentiel de consommer une alimentation équilibrée lorsque l’on travaille dur. La nourriture est de loin le meilleur remède que vous pourrez donner à votre corps. Si vous mangez sainement, vous obtiendrez tous les minéraux et vitamines essentiels dont le corps et l’esprit ont besoin pour fonctionner régulièrement au maximum de leurs capacités.

Si vous vous trouvez dans une situation inconfortable, soyez attentif à ce que vous ressentez après chaque repas que vous consommez. Avez-vous pris un repas extrêmement gras ou riche en glucides qui vous a fait ressentir de la fatigue ? Essayez d’éviter de manger de tels repas à l’avenir, ou prenez-les avec modération à des moments où vous savez que vous ne serez pas productif après le repas. Avez-vous mangé quelque chose qui vous a laissé un sentiment de fraîcheur et d’inspiration ? Fabuleux ! Prévoyez de consommer davantage de ce type d’aliments à chaque fois que vous en avez l’occasion. (Voir aussi 10 astuces naturelles pour lutter contre le stress que vous devriez essayer)

Voir aussi :  Le stress chez les enfants : Comment le repérer et aider les enfants à y faire face

Au lieu de vous tourner vers le chocolat ou tout autre aliment riche en sucre et en graisse, essayez ces options :

  • Les noix peuvent vous aider à reconstituer vos réserves de vitamine B, qui s’épuisent en période de stress. La vitamine B aide à prévenir la réaction de “combat ou de fuite” face au stress.
  • La vitamine C contenue dans les poivrons rouges aide à réduire la pression sanguine dans les situations de stress.
  • La consommation quotidienne de suppléments d’oméga 3 peut réduire le niveau d’anxiété de 20 %. Sachez que la prise de ces suppléments peut prendre jusqu’à trois mois avant que les bénéfices ne se fassent sentir.

La clé pour gérer le stress est de l’éviter dès le départ en restant organisé, en mangeant sainement et en restant en bonne santé et en forme. Réduire le stress, faire de meilleurs choix et avoir plus de succès… Que demander de mieux ?

Si vous ne savez pas par où commencer, jetez un coup d’œil à un agenda, qu’il soit imprimé ou électronique. Notez ce qui doit être accompli et incluez tout, des choses que vous ferez aux aliments que vous mangerez pour garder votre corps en bonne santé. N’oubliez pas d’être doux avec vous-même et d’être persévérant. Ainsi, vivre sans stress est presque certain !

Michael Ramos est un auteur, lecteur et fantôme de niveau universitaire avancé. Étant à un niveau supérieur, il a contribué à une tonne de critiques et de contenu, qui se concentrent sur les qualifications et le statut de l’auteur. Cela indique que le lecteur s’intéressera à ses domaines d’expertise et aux entreprises qui l’emploient, et qu’il en sera conscient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.