Astuces bricolage : comment restaurer un meuble ancien ?

Les meubles anciens sont réputés pour leur aspect unique qui est dû à la patine que le bois acquiert. S’ils sont endommagés ou usés, il est essentiel de les réparer pour leur donner un nouveau souffle et voir renaître leur beauté passée. Découvrez dans l’article suivant toutes les directives pour les réparer.

Quand est-il opportun de retaper un meuble ?

Il s’agit parfois de trésors que l’on peut trouver dans des marchés aux puces ou des greniers. Ces meubles d’autrefois sont généralement d’excellente qualité. Leurs proportions sont élégantes ; des bois nobles (chêne, châtaignier, noyer, …) ont été utilisés pour les créer. Ils peuvent également comporter de minuscules sculptures, ou de la marqueterie…

Lorsqu’ils ont subi l’usure des accidents ou du temps, ils doivent être réparés ou remplacés. Mais comment s’y prendre ?

Vous pouvez confier la restauration à un ébéniste

N’essayez pas de réparer les meubles dont vous avez hérité, vous risqueriez de les endommager davantage et de leur faire perdre leur valeur. Il est toujours recommandé de demander conseil à un ébéniste expert, surtout lorsque des pièces doivent être remplacées ou que le meuble doit être restauré dans son intégralité.

En effet, l’ébéniste a reçu une formation spécifique. Cet artisan qualifié connaît les techniques utilisées dans la fabrication et aussi l’histoire des meubles réalisés par des artistes.

Les réparations les plus fréquemment demandées pour les meubles qui leur sont destinés sont les suivantes

Les meubles sont le plus souvent endommagés ou cassés. Par exemple, les coins d’une porte d’armoire sont endommagés, les tiroirs ne glissent pas comme ils le devraient ou le dossier et les pieds d’une chaise sont lâches.

Voir aussi :  Les 5 meilleures ponceuses vibrante : notre avis

Dans ce cas, il peut être nécessaire de démonter le meuble dans son intégralité. Les parties endommagées doivent être assemblées ou renforcées. Le restaurateur de meubles ou l’ébéniste peut également profiter de l’occasion pour re-canvaser ou re-tapisser les chaises.

Les surfaces tachées ou recouvertes de plusieurs couches de peinture doivent être nettoyées à l’alcool (pour les vernis à tampon) ou au gel décapant (pour les peintures et vernis). Elles sont ensuite poncées à l’aide d’une ponceuse experte, puis polies.

Toute la surface du bois nu est ensuite vernie. Les vernis modernes (cellulosiques ou polyuréthanes) sont utilisés pour la finition des meubles contemporains. Pour les meubles plus anciens, on utilise une technique plus ancienne : le vernis au tampon. Vous pouvez également teindre, peindre ou cirer des meubles qui ont été préalablement décapés.

Les meubles avec des placages ou des incrustations de bois (marqueterie) commenceront à se décoller à cause de l’humidité. Il est généralement nécessaire de les remplacer exactement et de les remonter, puis de les vernir à nouveau.

Pour plus de conseils de bricolage pour votre maison, visitez lechomaison.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.