L’obésité : Maîtrisez-la !

Les aliments que nous consommons chaque jour contribuent à notre santé globale. Les aliments nous fournissent les nutriments dont nous avons besoin pour garder notre corps en bonne santé, ainsi que l’énergie dont nous avons besoin pour continuer à vivre.

Si nous consommons plus de calories que nous n’en brûlons, l’excès de nourriture est converti en graisse et est stocké dans notre corps. Si nous mangeons trop et prenons du poids, et si cette prise de poids se poursuit, nous pouvons devenir en surpoids.

L’obésité est un problème majeur aux États-Unis et dans d’autres pays développés. Près des deux tiers des Américains sont obèses, ce qui inclut au moins un enfant sur cinq.

Environ un tiers des Américains sont obèses. L’obésité augmente dans notre société parce que la nourriture est abondante et que la majorité d’entre nous occupe des emplois qui ne nécessitent que peu ou pas d’exercice physique.

Au cours des dernières décennies, l’épidémie d’obésité est devenue un énorme problème de santé. En fait, elle est considérée comme un problème de santé majeur aux États-Unis.

Selon les statistiques des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), environ 93,3 millions d’adultes (39,8 %) et 13,7 millions d’adolescents et d’enfants (18,5 %) sont obèses aux États-Unis.

Malgré ces chiffres croissants, il existe de nombreuses façons d’éviter l’obésité chez les enfants et les adultes. Voici quelques suggestions.

Lutte contre l’obésité chez les enfants

La prévention de l’obésité commence dès le plus jeune âge. Il est important d’aider les enfants à maintenir un poids approprié, sans se focaliser sur le poids.

  • Les nourrissons doivent être nourris au lait maternel, si possible.

Des études ont montré que l’allaitement maternel est associé à un risque moindre de développer une obésité dans l’enfance. Cependant, les recherches ne sont pas concluantes quant à l’importance de l’allaitement dans la prévention de l’obésité. Les recherches sont encore en cours pour confirmer cette notion.

  • Nourrir des enfants en pleine croissance, des portions appropriées

L’Académie américaine de pédiatrie explique que les tout-petits n’ont pas besoin de quantités massives de nourriture. Entre l’âge d’un et trois ans, chaque pouce de taille devrait correspondre à environ 40 calories de consommation alimentaire.

  • Commencez tôt à faire des choix alimentaires sains

Au début, laissez votre enfant expérimenter divers fruits et légumes, ainsi que des protéines. En grandissant et en devenant plus mature, il sera plus enclin à inclure ces aliments nutritifs dans son alimentation quotidienne.

  • Soyez attentif à ce que votre enfant mange en dehors de la maison
Voir aussi :  Comment rester en bonne santé et en forme en tant que médecin de carrière

À l’école ou avec leurs amis lorsqu’ils s’occupent de leur bébé, les enfants ont de nombreuses occasions de consommer des aliments malsains en dehors de la maison. Il est impossible de surveiller ce qu’ils consomment, mais poser des questions peut aider.

  • Réduire la consommation d’aliments malsains au sein du foyer

Si vous apportez des aliments malsains à la maison, votre enfant pourrait être plus enclin à les consommer. Veillez à remplir le réfrigérateur et le garde-manger d’aliments sains et offrez plutôt des en-cas malsains en guise de ” friandises “.

  • Mangez lentement et uniquement lorsque vous avez faim.

Une suralimentation peut se produire lorsque vous mangez des aliments alors que vous n’avez pas faim. L’excès de carburant est alors stocké dans le corps sous forme de graisse et peut entraîner une prise de poids. Il faut encourager votre enfant à ne manger que lorsqu’il a faim et à mâcher lentement les aliments pour faciliter la digestion.

  • Mangez des repas sains en famille

Le changement des habitudes alimentaires en famille peut aider les enfants à avoir des habitudes alimentaires saines dès le départ. Cela aidera les enfants à conserver des habitudes alimentaires saines lorsqu’ils deviendront adultes.

  • Veillez à ce que votre enfant ne soit pas exposé trop longtemps aux écrans

Un temps plus long passé devant l’écran entraîne une diminution de l’exercice physique et du sommeil. Le sommeil et l’exercice physique jouant un rôle dans le maintien d’un poids sain, il est crucial d’encourager ces activités avant la télévision ou l’ordinateur.

  • Une activité physique amusante et palpitante

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) suggère que les enfants et les adolescents fassent au moins 60 minutes d’exercice par jour. Parmi les activités qui favorisent le plaisir physique, citons les sports, les jeux et les cours de gymnastique, voire les corvées en plein air.

  • Veillez à ce que chacun dorme suffisamment

Des recherches suggèrent que les adultes et les enfants qui ne dorment pas suffisamment pourraient finir par peser plus lourd. Les habitudes de sommeil saines recommandées par la National Sleep Foundation comprennent un horaire de sommeil basé sur l’heure, un rituel du coucher ainsi qu’un matelas et un oreiller confortables. Voir aussi.

Voir aussi :  3 avantages exceptionnels des soins chiropratiques

Prise en charge de l’obésité chez l’adulte

Un grand nombre de ces stratégies de prévention sont similaires à la perte ou au maintien du poids d’une personne en bonne santé. L’essentiel est que le fait d’avoir une alimentation équilibrée et d’être plus actif peut vous aider à éviter de prendre du poids.

  • Réduire la consommation de “mauvaises” graisses et profiter davantage des “bonnes” graisses

Contrairement à la mythologie qui sous-tend la tendance des régimes pauvres en graisses des années 1990, toutes les graisses ne sont pas nocives. Un article publié dans le Nutrition Journal a révélé que la consommation de graisses saines dans l’alimentation, comme les huiles polyinsaturées, peut réduire le taux de cholestérol et diminuer le risque d’obésité.

  • Mangez moins d’aliments transformés et sucrés

Selon une étude publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition, la consommation d’aliments ultra-transformés et transformés est associée à un fort r

le risque de devenir obèse. Beaucoup d’aliments transformés contiennent du sel, des graisses et du sucre. Ces éléments peuvent entraîner une augmentation de la consommation.

  • Concentrez-vous sur une alimentation à faible indice glycémique

L’indice glycémique (IG) est une mesure utilisée pour déterminer la vitesse à laquelle un aliment peut augmenter le taux de sucre dans le sang. Se concentrer sur les aliments à faible IG peut aider à maintenir le taux de sucre dans le sang à un niveau constant. Le maintien d’une glycémie constante peut aider à contrôler le poids.

  • Consommez beaucoup de fibres dans votre alimentation

La recherche continue de démontrer que les fibres dans l’alimentation sont un ingrédient clé dans la perte de poids. On a constaté que les personnes qui prenaient un supplément de fibres trois fois par jour pendant 12 semaines perdaient jusqu’à 5 % de leur poids corporel.

  • Consommez davantage de fruits et de légumes

L’apport quotidien recommandé en fruits et légumes est de cinq à neuf portions par jour pour les adultes. En vous assurant que vous mangez une variété de fruits et de légumes, vous pouvez contrôler vos calories et réduire le risque de trop manger.

  • Apprenez à établir un budget alimentaire et à préparer vos repas

Il est beaucoup plus facile d’acheter des produits alimentaires sains lorsque vous avez un plan organisé. L’établissement d’un budget alimentaire et d’une liste de vos courses peut vous aider à éviter les tentations d’acheter des aliments malsains. De plus, la préparation des repas vous permet d’avoir des repas sains prêts à l’emploi.

  • Impliquez votre famille tout au long de votre parcours
Voir aussi :  6 choses à faire seul pour recharger ses batteries

Le soutien social n’est pas réservé aux enfants et aux adolescents. Il est essentiel que les adultes se sentent également soutenus. Lorsqu’il s’agit de cuisiner en famille ou de faire des promenades avec des amis, faire participer les autres peut encourager un mode de vie actif.

  • Faites régulièrement des exercices d’aérobic

Intégrer une activité physique régulière dans votre routine quotidienne est essentiel pour perdre ou maintenir du poids, ainsi que pour d’autres avantages. Le CDC recommande 150 minutes d’exercice aérobique modéré ou 75 minutes d’exercice aérobique vigoureux chaque semaine.

  • Incorporez un régime de musculation

L’entraînement aux poids est aussi important pour le maintien de votre poids que l’exercice aérobique. En plus de votre exercice aérobique hebdomadaire, l’OMS suggère un entraînement aux poids qui fait travailler tous les principaux muscles au moins deux fois par semaine.

  • L’ objectif est de réduire le stress dans votre vie

Le stress peut avoir de nombreux effets sur le corps comme sur l’esprit. La recherche suggère que le stress peut déclencher une réponse émotionnelle dans le cerveau qui modifie les habitudes alimentaires et provoque des envies d’aliments riches en calories. La consommation d’une trop grande quantité d’aliments riches en calories peut entraîner le développement de l’obésité.

Gardez à l’esprit que “la santé est une richesse ! “Il est essentiel d’être en bonne santé et en bonne forme physique pour rester en bonne santé. Faire l’effort d’éviter l’obésité dans vos activités quotidiennes est un bon début.

De petits changements, comme manger plus de légumes et aller à la salle de sport une ou deux fois par semaine, peuvent contribuer à réduire le risque de devenir obèse.

De plus, une rencontre avec un entraîneur ou un instructeur de fitness personnel peut vous aider à identifier les exercices les plus bénéfiques pour votre corps.

À propos de l’auteur

Carla Smith est la fondatrice de SafeandHealthyLife.com. Son objectif principal est de fournir à ses lecteurs des critiques, des articles et des analyses utiles sur la santé et la forme physique afin de les aider à rendre leur vie plus agréable et plus facile. Suivez-la sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.