Diagnostic et traitement du mal de dos

Comment fonctionne notre dos ?

La colonne vertébrale, souvent désignée sous le nom d’épine dorsale ou de colonne vertébrale, est l’une des parties les plus solides de notre corps, et nous procure une grande force et une grande souplesse.

Elle se compose de 24 os, appelés vertèbres, qui se superposent les uns aux autres. Les os sont séparés par des disques, et de nombreux muscles et ligaments les entourent pour les soutenir.

Il y a également des muscles dans le coccyx, qui est situé au bas du dos. Ils sont reliés entre eux et ne sont pas séparés par des disques.

Avec l’âge, les structures de la colonne vertébrale, comme les disques, les articulations et les ligaments, commencent à vieillir elles aussi. Les structures restent solides, mais il est normal que votre dos devienne plus raide avec l’âge.

Causes

Parfois, le mal de dos n’a pas de cause précise, mais il peut être causé par l’une des causes suivantes :

  • une mauvaise posture

absence d’exercice qui entraîne un raidissement des muscles et de la colonne vertébrale, ainsi qu’un affaiblissement des muscles

  • des claquages musculaires, ou des claquages ou.

Avec l’âge et le vieillissement, les disques, les os et les ligaments de la colonne vertébrale ont tendance à s’affaiblir en vieillissant. Il s’agit d’un phénomène courant, à des degrés divers, qui fait partie du vieillissement, mais qui n’est pas forcément un problème et dont tout le monde ne souffre pas.

Parfois, le mal de dos est associé à des douleurs dans les jambes qui apparaissent après quelques minutes de marche et qui ont tendance à s’améliorer rapidement lorsque l’on s’allonge. C’est ce qu’on appelle une sténose spinale.

Voir aussi :  4 avantages pour la santé que l'huile de CBD peut apporter dans votre vie

Cela peut se produire dès la naissance ou être le résultat du vieillissement.

Les problèmes surviennent lorsque quelque chose fait pression sur le minuscule espace situé au milieu de la colonne vertébrale, où se trouvent les nerfs. Cet espace, appelé racine nerveuse ou canal rachidien, peut être comprimé par des ligaments ou des os.

Les autres causes peuvent être des problèmes osseux, tels que des fractures, qui sont généralement causées par l’amincissement des os, appelé ostéoporose, une tumeur, une infection, une inflammation, comme dans l’affection connue sous le nom de spondylarthrite ankylosante.

Dans la majorité des cas, ni la sciatique ni la sténose spinale ne constituent un problème majeur. Si vos symptômes deviennent très problématiques et ont un impact important sur votre qualité de vie, vous devez consulter votre médecin pour obtenir plus d’informations et de conseils, ainsi que pour déterminer les autres possibilités qui s’offrent à vous.

Diagnostic

Pour diagnostiquer un mal de dos, un médecin doit procéder à un examen approfondi. L’examen physique aidera le médecin à déterminer la cause première de la douleur, afin qu’il puisse recommander le meilleur traitement.

L’examen physique comprend des tâches telles que déterminer si le patient est capable de marcher, de s’asseoir ou de se tenir debout. Si le patient ressent une douleur en effectuant ces tâches, il lui sera demandé d’évaluer l’intensité de la douleur sur une échelle de 1 à 10.

Le médecin testera également la capacité du patient à effectuer ses tâches alors que la douleur est présente.

Les tests n’ont pas pour seul but de découvrir les causes de la douleur. Ils permettent également de déterminer l’intensité des souffrances endurées par le patient avant qu’il ne soit atteint.

Voir aussi :  Combien de temps les capsules de Kratom font-elles effet dans votre système ?

Après l’examen physique Si la raison n’est pas encore déterminée, le médecin demandera d’autres tests, qui peuvent inclure la possibilité d’apporter des réponses solides, comme des analyses de sang, des examens des nerfs ainsi que des rayons X, des filtres CT ou IRM.

Notre médecin orthopédiste et spécialiste de la gestion de la douleur, le Dr Mahan Ostadian, est le meilleur dans ce domaine. Elle établira un diagnostic approprié et fournira un traitement pour le mal de dos.

Lisez également 6 signes à surveiller en cas de douleurs lombaires.

Traitement

Les douleurs dorsales légères peuvent être traitées avec des remèdes maison, et après une courte période, elles disparaissent. Après avoir essayé des médicaments sur mesure et que le mal de dos persiste, vous aurez besoin de méthodes de traitement beaucoup plus solides pour soulager l’inconfort.

Le mal de dos est considéré comme l’une des affections les plus imprévisibles, car il change d’une personne à l’autre. Certains souffrent d’une douleur constante et intense qui ne disparaît pas, tandis que d’autres souffrent d’une douleur intense qui disparaît en un rien de temps ou plus tard.

Le traitement du mal de dos est basé sur différents facteurs tels que l’intensité et la douleur.

Pour un mal de dos léger, des médicaments antidouleur peuvent être achetés en pharmacie sans ordonnance. Un pack froid ou chaud peut aider. Le repos au lit n’est absolument pas un traitement du mal de dos et il est déconseillé aux personnes qui en souffrent de le faire.

Les gens sont encouragés à essayer autant d’activités que possible, et on attend d’eux qu’ils maintiennent leur routine quotidienne lorsqu’ils sont en mesure d’aller faire un exercice ou de faire de l’exercice.

Voir aussi :  Les 3 meilleures solutions pour soulager la douleur qui sont abordables et fiables

Essayez d’être aussi actif que possible Cependant, il faut garder une distance avec les exercices qui peuvent provoquer des douleurs, au lieu de ne faire aucun exercice de peur de se blesser.

Si le traitement que vous suivez ne donne aucun résultat positif dans les jours ou les semaines à venir, il serait peut-être temps de parler à votre médecin spécialiste de la gestion de la douleur d’autres médicaments plus fiables.

Il existe différents types de médicaments que les spécialistes suggèrent aux patients souffrant de mal de dos, en fonction du type de douleur dont ils souffrent. Certains des symptômes peuvent être liés à une affection rare, mais grave, qui nécessite une attention médicale immédiate.

Soulagement de la douleur en vente libre (OTC)

Cette catégorie comprend les AINS tels que l’ibuprofène ainsi que l’Advil. Ces médicaments peuvent soulager les douleurs dorsales modérées. Ils doivent être administrés en collaboration avec le médecin, car l’abus de ces médicaments peut entraîner des symptômes extrêmement antagonistes.

Si les analgésiques en vente libre ne s’avèrent pas efficaces pour votre mal de dos, envisagez de demander à votre médecin de vous prescrire une ordonnance.

Relaxants musculaires

Les types de relaxants musculaires les plus courants sont des baumes, des pommades, des analgésiques ou des crèmes qui sont appliqués sur la peau au niveau de la zone sensible du dos. Ils peuvent constituer un traitement efficace du mal de dos.

Stacey Smith est une rédactrice indépendante spécialisée dans la santé. Elle écrit avec passion sur la santé des femmes, la santé dentaire, l’endocrinologie, le diabète et la nutrition. Elle propose des articles de fond sur les dernières nouvelles en matière de santé aux cliniques médicales ainsi qu’aux magazines de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.